Sélectionner une page

Encore une fois, une fois de trop, la France paye un lourd tribut à la barbarie islamiste en pleurant 3 victimes.

Ces français étaient innocents et pensaient vivre dans un pays de liberté. Un pays où normalement la pensée était libre,  Un pays de tolérance. Un pays où l’on pouvait vivre en harmonie.

Mais que nous arrive t il, Qu’arrive t il à la France. La réalité nous est toute autre. La réalité, c’est un pays, La France, en proie à la barbarie islamiste qui nous a cruellement rattrapées. C’est un pays en proie à la mondialisation qui détruit des millions de familles en Europe. C’est un pays qui a eu à sa tête des irresponsables qui ont anéanti ce joyau qu’était la France.

Aujourd’hui des familles souffrent, aujourd’hui des français souffrent. Ces familles sont aujourd’hui dans le deuil et la douleur, qui un père, qui un frère est mort, sacrifié sur l’autel des grands principes islamo-gauchiste et mondialistes.

Ma colère,  ils l’ont et ce depuis la première goutte de sang que ces lâches ont fait couler sur le sol de France !

Le patriote que je suis comme tous les français patriotes ne courberont pas l’échine sous le joug de ces incultes, méprisables, dépourvus de conscience civique, pur produits d’une politique et d’une justice laxiste et bienveillantes à leur égard. Ou sont donc les grands principes de la  démocratie M. Macron et M. Collomb. Des enfants de la patrie sont morts parce que vous êtes incapables de défendre vos concitoyens. Honte à vous M. Macron, honte à vous M. Collomb.

Fait inquiétant : on s’aperçoit qu’après avoir frappé les métropoles, les terroristes choisissent désormais de s’attaquer aux périmètres moins contrôlés des zones rurales, adoptant là la technique expérimentée dans tous les pays qui ont sombré dans le terrorisme comme l’Irak.

Notre Dordogne, notre « país », est en danger. La menace terroriste est à nos portes. Le centre de Clairvivre ‘(Salagnac) accueille déjà des migrants (35 à ce jour) mais le centre peut en accepter des centaines…

De plus, avec la nouvelle loi en préparation ce sont des centaines d’ islamistes en fin de peine qui arriveront en Dordogne où se trouve le seul centre de réinsertion par le travail en France métropolitaine avec un statut prioritaire et coûteux si l’on en croit les mesures annoncées.

Mais que font donc nos élus de Dordogne, Le député Philippe Chassaing qui en dix mois de mandat n’a toujours pas compris en quoi consiste le rôle de député. Le Président du Conseil Départemental de la Dordogne M. Germinal Peiro qui n’a qu’une lubie complètement stupide le contournement de Beynac (88% des citoyens dont des élus sont contre ce caprice). Et notre sénateur tel une girouette qui passe du parti communiste en octobre à En Marche en janvier. Bref des bisounours opportunistes qui ne mesurent plus les conséquences à venir…

Dans les écoles de la république, on apprend à vos enfants d’avoir honte de notre Patrie, d’avoir honte de notre Drapeau, d’avoir honte de Notre Histoire.

Périgordins, Ce n’est pas avec vos « chers » élus que nous allons nous en sortir. La Dordogne est aux portes de l’islamisme. 58 fichier S sont déjà répertoriés à ce jour et combien d’autre vont sombrer dans l’obscurantisme.

Combien faudra t-il encore d’attentats, de victimes innocentes avant que les gouvernements successifs comprennent que nous sommes en guerre ?

Hommage :

Saluons aussi ce courageux lieutenant-colonel de gendarmerie, du nom d’Arnaud Beltrame, qui s’est volontairement substitué à l’un des otages du Super U, menacés par un islamiste. Il a été grièvement blessé et a succombé à ses blessures. Pensons à cet homme d’honneur et de devoir et à sa famille pendant que nos responsables se pavanent. Honneur à lui.

Je suis un militaire expérimenté et un patriote dans l’âme, Je vous l’affirme, la patrie est en danger. La Dordogne aussi est en danger.

Le Front  National est le seul  parti politique à même de rétablir une situation de paix et de prospérité.

Réfléchissons et méditons avant qu’il ne soit trop tard sur ceci avant que cette situation ne soit irréversible.

Vive notre France solidaire et patriote.

Frédéric GOJARD

Délégué Départemental du Rassemblement National en Dordogne