Sélectionner une page

Communiqué du CDDRB (Collectif de Défenses des Droits des Riverains en Bergeracois)

http://www.cddrb.pe.hu/index.html

Jusqu’où peut conduire la bêtise humaine ?

Nous avions rappelé l’absurdité de vouloir implanter un lieu de culte dans une zone résidentielle. Souligné les risques de dangers corporels liés à une infrastructure inadaptée. Mise en garde sur la disproportion de la construction et la création d’un enseignement coranique. Évoqué une photographie du futur et les dangers liés à vouloir modifier l’équilibre existant entre le différentes communautés.

Ainsi, vouloir imposer la construction dans Bergerac de la plus grande Mosquée du Périgord va occasionner le déplacement de nombreux musulmans en provenance des départements limitrophes, faciliter la venue de migrants et conforter les derniers jumelages entre Bergerac et les villes de Kenitra (Maroc) et d’Halhul (Palestine).

Pourtant, notre Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb avait été clair. Lors de son déplacement à Calais il s’était exprimé sur la nécessité de ne pas créer de zone de rassemblement qui pourrait provoquer « un appel d’air » propre à engager des échauffourées

Après avoir retiré le permis sans pour autant s’acquitter de la pénalité imposé par le Tribunal Administratif de Bordeaux à la Mairie de Bergerac, Daniel Garrigue persiste en augmentant la surface du site démontrant ainsi son acharnement à soutenir ce projet démesuré, contraire aux intérêts de sa ville et de ses administrés.

Quelles raisons poussent Daniel Garrigue à un tel acharnement ? Force est de constater la position marginale de cet individu. Saviez-vous que lors de la séance du 13 juillet 2010 de l’Assemblée Nationale, celle-ci avait mis aux votes un texte interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public (Scrutin 595).

Sur 339 députés ayant voté pour interdire le port de la Burka, le seul député à voter contre était Daniel Garrigue !

Cette même personne qui veut nous imposer la construction de la plus grande Mosquée du Département !

Cette même personne qui brade des terrains appartenant à la collectivité alors que la ville de Bergerac est endettée de près de 34 millions d’euros l

Il ferait mieux de s’occuper de ses administrés d’autant que Bergerac est notée comme étant une des villes les plus pauvres d’Aquitaine !

Comment pouvons-nous aujourd’hui apporter la moindre crédibilité à ce personnage qui d’ailleurs nous a déjà trompé lors des élections municipales en changeant une fois élu, de parti politique !

Ne restez pas passif et aidez-nous à nous opposer à ce projet fortement controversé.

En nous adressant votre adhésion et une participation au minimum égale à 1 euros vous démontrerez votre volonté de ne pas accepter l’islamisation de votre ville et de la communauté d’agglomération.

http://www.mediafire.com/file/4scsan3vr4nyjqa/Bulletin+individuel+2018.pdf

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine M.Robert DUBOIS