Sélectionner une page

M. Germinal Calimero-Peiro trouve abracadabrantesque la décision du Conseil d’État d’arrêter les travaux de Beynac. Soit.

Mais s’est t il demandé si la déviation était un investissement rentable (il est vrai que cette notion n’est peut être pas l’orientation principale) et profitable pour le département et à quelles termes ?

S’est t il posé en défenseur des intérêts du peuple et de la propre population du territoire dont il revendique son origine ?

S’est t il posé en défenseur de l’environnement ? C’est t il intéressé au fait qu’en France nous détruisons un département tous les dix ans en bétonnage urbain ?

S’est t il posé la question  «  redonner une parcelle détruite par l’homme à la nature, c’est de 20 à 50 ans minimum pour régénérer cette nature détruite ? »

Il se place en tant que victime d’une erreur judiciaire en se rétractant derrière ses prédécesseurs dont il ne serait que l’exécuteur testamentaire. Soit.

Mais qu’a fait notre « Poussin Noir du Périgord » pendant 30 ans pour que les procédures administratives soient devenues aussi complexes. Il a été législateur pendant 20 ans…quel a été son apport aux débats sur les territoires ruraux ?

En tant que Délégué Départemental du Rassemblement National, cet argent n’aurait-il pas été mieux dépensé dans des écoles de formation pour nos jeunes, dans l’aide à domicile pour les personnes âgées, en investissement productif au profit de l’environnement ou en création d’emplois dans des usines qui produisent localement.

Effectivement M. Germinal Calimero-Peiro est le seul « Poussin Noir » dans une portée de « gilets jaunes »…

« C’est vraiment trop injuste »…

M Frédéric GOJARD Délégué Départemental du Rassemblement National en Dordogne

06.86.25.74.80