Sélectionner une page

Lors de cette campagne électorale, la Goooooche, pour englober tous les mouvements gauchisants comme à son habitude s’est transformé opportunément le temps d’une élection en pourfendeur de la cause écologiste. Inénarrable en arguments ou plutôt en arguments larmoyants sur le devenir de la planète et sur la cause animale.

Bien entendu, sans aucune action accomplie depuis 40 ans.

Effectivement, le sujet est grave et les solutions pourraient être simples si chacun y mettait un peu de bonne volonté et de cohésion (voir Pierre Rabhi), ou simplement, que l’on change cette mondialisation destructrice de la planète et des peuples souverains en un système simple basé sur « le juste échange et le localisme ».

Bien entendu, vous objecterez que je politise l’écologie. Je répondrai simplement que nul n’a le monopole de l’écologie, elle n’appartient à aucun parti politique. C’est l’affaire de tous dans une prise de conscience collective. Respecter la nature est une politesse qu’on lui doit…

Quel rapport avec la Dordogne me demanderez-vous ?

Et bien, cela fait un mois que je parcours avec mes équipes militantes les villes et villages de Dordogne et cela fait un mois que nous ramassons des immondices laissés par la gauche dans les fossés (destruction des affichages concurrents). (Photos jointes pour exemple).

Je pourrais rêver d’une idée nouvelle en politique « Nous oublions la Gauche stérile et le monde redeviendrait vertueux et respecté rapidement ».

Cette proposition sera tranchée dimanche prochain sans nul doute.

« Laissons le peuple faire son choix et respectons le chemin qu’il veut se tracer en acceptant humblement de n’être que son guide…».

M Frédéric GOJARD Délégué Départemental du Rassemblement National en Dordogne

06.86.25.74.80

frederic.gojard@yahoo.fr