Sélectionner une page

Germinal Peiro a organisé un grand raout de soutien à son très coûteux et inutile projet de contournement de Beynac, encore une fois au frais des contribuables du département.

La gabegie continue sans vergogne de la part de M. Peiro qui persiste dans son entêtement ahurissant à vouloir contourner Beynac malgré son lâchage par son prédécesseur Bernard Cazeau, « les yeux dans les yeux », au dernier congrès des maires de Dordogne. Cet entêtement peut même être qualifié d’acharnement puisqu’il s’effectue malgré toutes les décisions de justice contre le projet. Le mépris de M. Peiro pour la justice a même poussé le préfet à le recadrer pour ses tentatives répétées d’influencer ladite justice.

Et la dernière manœuvre imaginée, consistant à soutenir que le projet est celui du monde rural contre le monde des villes (sous-entendu la bureaucratie parisienne, voire la cour d’appel administrative de Bordeaux) prouve que les bornes de l’indécence ont été largement dépassées.

Le Rassemblement National s’associe à tous les opposants au projet parasite de contournement de Beynac, d’un coût exorbitant, qui va défigurer la vallée et produire des nuisances environnementales simplement pour satisfaire l’ego surdimensionné de M. Peiro.

Mais que peut bien pousser Germinal Peiro à se croire autorisé à bafouer toutes les décisions de justice ? Espérons que la prochaine, en date du 26 novembre, portera un coup d’arrêt définitif à ses prétentions de roitelet de la Dordogne.

Finançons plutôt un projet de contournement définitif de Germinal Peiro ! Quel qu’en soit le coût, il sera rentable !

 

M GOJARD FREDERIC
Délégué Départemental du Rassemblement National en Dordogne